06 juillet 2022

La France, seconde nation aux EPYG 2022

Avec 28 nations et 490 athlètes en lice, cette édition 2022 des Jeux Européens Paralympiques de la Jeunesse a tenu toutes ses promesses. La délégation française, emmenée par deux porte-drapeaux : Flora Vautier (para tennis de table) et Mathias Da Silva (boccia) ont totalisé 47 médailles dont 17 en or. La France se classe ainsi deuxième au classement des nations.

Pour la seconde fois , la Finlande a accueilli sur le site d’entraînement Olympique et Paralympique de Pajulathi la compétition des EPYG et cette année encore, les nations européennes ont répondu présent.
Pour la France, cet événement a constitué un point de passage important et les athletes présents ont montré de belles choses , et ce dès le premier jour ( 21 médailles glanées sur le 1er jour de compétition) et dans toutes les disciplines sur lesquelles ils se sont alignés : para athlétisme, para natation, para judo, boccia.

 

Un point de passage clé et riche d’enseignements dans la carrière des jeunes sportifs.

Sami El Gueddari, chef d’équipe de la délégation française.

L’ensemble des athlètes a très vite pris conscience de l'ampleur de ce rendez-vous

Olivier Busnel, Chef de mission de la délégation française aux EPYG 2022

« L’ensemble des athlètes a très vite pris conscience de l’ampleur de ce rendez-vous, de l’importance de se préparer, de se mettre dans des conditions optimales pour performer mais le classement n’était pas un but pour nous.
Le principal objectif a été d’acculturer nos athlètes à ce qu’ils vont vivre plus tard lors de compétitions internationales s’ils poursuivent un parcours de haut niveau. Nous sommes vraiment attachés à leur transmettre le plus d’outils possibles pour performer dans une compétition d’envergure. »
Olivier Busnel, Chef de mission de la délégation française aux EPYG 2022

La France, 1ère nation en para natation.

Basé à Helsinki, le collectif para natation composé de 9 nageurs issus de la Fédération Française Handisport et de la Fédération Française de Sport Adapté ont apporté 14 médailles au clan français.
Des résultats remarqués qui s’inscrivent dans la continuité des récentes compétitions internationales et avec des collectifs rajeunis.
La boccia et le para tennis de table ont eux-aussi emboîté le pas permettant aux Bleus d’accrocher la seconde place, derrière l’Espagne et ses 53 médailles. Des résultats encourageants pour des athlètes qui rêvent des Jeux Paralympiques, en 2028 ou 2032 et pourquoi pas même dès Paris en 2024 pour certains.

« Sportivement, nous sommes agréablement surpris des résultats. Nous n’étions pas la plus grande nation avec 34 sportifs engagés. Les espagnols ou même italiens, avec des délégations de 80 athlètes, ont placé de très fortes ambitions, mais tous les collectifs sur place ont répondu présent face à l’adversité. »
Olivier Busnel, Chef de mission de la délégation française aux EPYG 2022

Des médailles pour chaque discipline engagée.

La France, par l’intermédiaire de ses fédérations, a engagé ses jeunes athlètes dans 5 des 7 sports présents au programme des Jeux Européens Paralympiques de la Jeunesse. Chaque discipline que sont le para athlétisme, la boccia, le para judo, la para natation et le para tennis de table a contribuer à gonfler le tableau des médailles .

« Toutes les fédérations ont emmené des collectifs qui ont joué les premières places internationales. Nous sommes très satisfaits des performances réalisées en Finlande. Il faudra encore travailler pour franchir les prochaines étapes car la France doit rêver en grand. »
Olivier Busnel, Chef de mission de la délégation française aux EPYG 2022.

Retrouvez toutes les photos de l’événement ici.