Histoire

Première course cycliste amicale pour personnes sourdes, Paris-Versailles, à l’initiative de Eugène RUBENS-ALCAIS.

Comité Sportif et Paralympique Français

Premier championnat de France de cyclisme sourd.

Comité Sportif et Paralympique Français

Création du premier club sportif sourd de France : le Club Sportif des Sourds et Muets de Paris, qui existe encore aujourd’hui.

Comité Sportif et Paralympique Français

Création de la Fédération Sportive des Sourds et Muets de France.

Comité Sportif et Paralympique Français

La première édition des Deaflympics est organisée à Paris.
Le Comité international des sports pour sourds (ICSD) est la principale instance dirigeante responsable de l’organisation des Deaflympics et des autres championnats du monde pour les sourds.

Comité Sportif et Paralympique Français - date historique

Création du premier club sportif pour handicapées physiques, l’Association Sportive des Mutilés de France (ASMF) à l’initiative de Philippe BERTHE.

Comité Sportif et Paralympique Français

Le Comité International des Sports pour les sourds (ICSD) est reconnu officiellement par le Comité International Olympique (CIO)

Comité Sportif et Paralympique Français

Philippe BERTHE fonde la Fédération Sportive des Handicapés Physiques de France qui deviendra FFSHP en 1968.

Comité Sportif et Paralympique Français

Création de l’organisation sportive internationale pour personnes handicapées (ISOD) visant à proposer une pratique sportive aux personnes amputées, déficientes visuelles ou encore infirmes moteurs cérébrales.

Comité Sportif et Paralympique Français

Création de la Fédération de sport pour Handicapés Mentaux FSHM en France.

Premiers Jeux de la Fédération des Associations de Gestion des Établissements de Réadaptation pour Handicapés (FAGERH), ancêtre des Jeux de l’Avenir.

Comité Sportif et Paralympique Français

Création de la Fédération Française Omnisport des Handicapés Physiques, en réponse à une critique de la gouvernance et une volonté de développer l’activité dans les clubs “avec les valides“. Une rivalité s’installe en France entre la FFOHP et la FFSHP qui est délégataire du Ministère des Sports.

Comité Sportif et Paralympique Français

Une conférence de l’UNESCO établit que la pratique de l’éducation physique et le sport est un droit pour les personnes handicapées.

Comité Sportif et Paralympique Français

La Fédération Française Handisport est créée, sous l’égide du ministère des sports, signant la fin du désaccord entre la FFOHP et la FFSHP. Elle est présidée par Marcel AVRONSART.

Comité Sportif et Paralympique Français

Création de l’association sportive et récréative internationale pour les infirmes moteurs cérébraux (CPISRA).

Comité Sportif et Paralympique Français

Création de la Fédération Internationale pour les déficients visuels (IBSA).

Comité Sportif et Paralympique Français

Création d’un Comité International de coordination du sport pour les personnes handicapées (ICC) regroupant les 4 organisations internationales existantes (IOSD, CPISRA, IBSA, ISMGF).

Comité Sportif et Paralympique Français

La FSHM, devenue FFESPHM (éducation par le sport) en 1974, délégataire en 1975, devient la Fédération Française de Sport Adapté (FFSA).

Comité Sportif et Paralympique Français

Création du Comité Paralympique International (IPC) qui se substitue à l’ICC. Son siège est à Dusseldorf et Robert STEADWARD est élu président.

Comité Sportif et Paralympique Français

Création du “Comité Français de Liaison pour les Activités Physiques et Sportives des Personnes Handicapées“ (COFLAPSH) formé par la Fédération Française Handisport, la Fédération Française du Sport Adapté et la Fédération des Sourds de France. Il est présidé par André AUBERGER.

Comité Sportif et Paralympique Français

COFLAPSH renommé “Comité Paralympique et Sportif Français“ (CPSF).

Le programme de compétitions des Jeux Paralympiques à Atlanta intègre, pour la première fois, des épreuves pour les sportifs en situation de handicap mental.

Comité Sportif et Paralympique Français

Après les Jeux Paralympiques de Sydney, les sportifs déficients intellectuels sont exclus du programme de compétitions suite à la tricherie caractérisée de l’équipe espagnole de basket adapté et devant l’évidente nécessité de refonder le système d’évaluation du handicap mental des sportifs en vue de la compétition.

Comité Paralympique et Sportif Français - date historique 2000

Sir Philip CRAVEN est élu président de l’IPC.

Accord entre le CIO et l’IPC garantissant l’organisation des Jeux Paralympiques, toujours peu de temps après les Jeux Olympiques et utilisant les mêmes sites et installations.

Comité Sportif et Paralympique Français

Alignement en France des primes à la médaille des Jeux Paralympiques sur celles des Jeux Olympiques.

Intégration de la Fédération Sportive des Sourds de France (FSSF) à la FFH et suspension des équipes nationales des sportifs sourds de toutes compétitions internationales.

Comité Sportif et Paralympique Français

Gérard MASSON est élu président du CPSF.

En considération du travail de classification effectué par l’INAS, l’assemblée générale de l’IPC vote la réintégration d’épreuves pour les sportifs déficients intellectuels au programme des Jeux Paralympiques de Londres dans trois sports : athlétisme, natation et tennis de table.

Comité Sportif et Paralympique Français

L’accord entre le CIO et l’IPC est renouvelé et couvre les Jeux de 2018 et 2020.

Création de la Fondation Agitos, première organisation mondiale pour le développement du sport paralympique, contribuant à une société inclusive pour tous.

Comité Sportif et Paralympique Français

Réforme des statuts du CPSF avec l’ouverture à toute fédération investie dans le développement du sport pour les personnes en situation de handicap répartie dans 3 collèges (membres fondateurs, sports paralympiques, sports associés).

Comité Sportif et Paralympique Français

Reconnaissance législative du CPSF dans le code du sport.

Comité Sportif et Paralympique Français

Signature d’un protocole d’accord entre le CIO et l’IPC à long terme (2032) ayant pour but d’accroître la visibilité des Jeux Paralympiques, resserrer la coopération existante, veiller à la stabilité financière et à la viabilité de l’IPC.

Comité Sportif et Paralympique Français

Évolution de la gouvernance du sport pour les personnes handicapés en France. 13 nouvelles fédérations sportives reçoivent délégation du ministère des sports pour organiser la pratique sportive des personnes en situation de handicap.

Comité Sportif et Paralympique Français

L’INAS change de nom et devient VIRTUS

Comité Paralympique et Sportif Français - date historique 2019