7 février 2024

Direction la Turquie pour les Deaflympics d’hiver

Organisés à Erzurum en Turquie, les Deaflympics d'hiver, compétition réservée aux athlètes atteints de surdité, auront lieu du 2 au 12 mars 2024. Pour la première fois, le Comité Paralympique et Sportif Français (CPSF) est à la direction de la délégation française.

Les sourds et malentendants ne sont pas encore intégrés au programme des Jeux Paralympiques, ils ont donc leur propre Jeux mondiaux : les Deaflympics. Comme pour les Jeux Paralympiques, cette compétition multisports revient tous les deux ans avec une alternance des éditions estivales et hivernales. Seuls les athlètes ayant un seuil d’audition de moins de 55 décibels et ne disposant pas de dispositif de correction auditif peuvent participer. Quelconque appareillage auditif est interdit pendant les épreuves.

Les Deaflympics fêtent leur 100 ans cette année. En août 1924, Eugène Rubens-Alcais, devenu sourd, organise la première édition des “Jeux Silencieux Internationaux” à Paris. 9 nations européennes se défient dans 7 disciplines. A l’issue de cet évènement rebaptisé “Deaflympics”, Eugène et Antoine Dresse co-fondent le Comité international des sports et des Sourds (ICSD). Eugène en devient son premier président.

Pour la première fois dans l’histoire, le CPSF accompagne la délégation française aux Deaflympics. Récemment, le CPSF est devenu le représentant français de l’ICSD au niveau mondial et de l’EDSO (Organisation européenne des sports sourds) au niveau européen. Les compétitions internationales des sportifs sourds et malentendants sont placées sous l’égide du Comité international ICSD et donc à présent du CPSF.

Les Deaflympics d’hiver 2023

Plus de 400 athlètes en provenance de 25 pays se donnent rendez-vous du 2 au 12 mars 2024, à Erzurum en Turquie pour la 20ème édition des Deaflympics d’hiver. Initialement prévue en 2023, elle a été reportée un an plus tard en gardant l’appellation “Deaflympics d’hiver 2023”. 6 sports sont au programme : ski alpin (géant, slalom, slalom géant, parallèle, combiné), ski nordique (individuel 5km F et 10km H, sprint individuel, sprint par équipe, mass start) snowboard (banked slalom, parallèle, slopestyle), curling, futsal et échec (individuel et par équipe). Les français seront représentés dans 2 disciplines : ski alpin et ski nordique.

Lors de la précédente édition des Deaflympics en 2019, les Bleus avaient décroché 5 médailles. Nicolas Sarremejane était monté à quatre reprises sur le podium (2ème au super-G, géant et slalom et 3ème en combiné alpin), tandis que Thomas Luxcey avait terminé 3ème en super-G. Cette année, les deux athlètes vont tout faire pour remporter un titre. Ils seront accompagnés de Mélanie Rembaud en ski alpin et de deux skieurs nordique, Antoine Collomb Patton et Loïc Cros.

Téléchargements

Pour suivre les résultats des Bleus, rejoignez-nous sur Instagram