Para natation Pictogramme Para natation

#Technique #Endurance #Force

À propos

La para natation est ouverte à tou-te-s les nageur-se-s en situation de handicap physique, visuel ou mental.

Tous les styles de nage sont au programme des Jeux Paralympiques (brasse, dos, papillon, nage libre, nages combinées) et la plupart des types d’épreuves à l’exception des courses de demi-fond (800m et 1500m).

En fonction des catégories de handicap, les règlements sont aménagés afin d’adapter les distances de nage, les départs (départs dans l’eau…) ou encore les règles s’appliquant aux techniques de nage et de virage.

Ainsi,

  • Les déficients visuels ont des assistants pour les prévenir qu’ils approchent du bord. Ces assistants utilisent des perches avec un bloc de mousse au bout pour toucher le bonnet du nageur.
  • Des assistants aident certains nageurs pour les mettre à l’eau ou les récupérer.
  • Positions de départ variées en fonction du handicap, même à l’intérieur d’une catégorie identique. Certains nageurs sont autorisés à partir dans l’eau et d’autres depuis le plot de départ, seuls ou maintenus par un entraîneur.
  • Au virage et à l’arrivée, en papillon et en brasse, certains nageurs peuvent toucher règlementairement le mur avec une main, deux mains ou avec la tête.
  • Du fait du handicap de certains nageurs, il existe des courses de 3 nages (sans le papillon), ce qui est spécifique aux épreuves paralympiques.

L’usage de prothèses ou de matériel d’assistance est interdit. Les nageurs no-voyants portent tous des lunettes opaques pour une égalité parfaite au départ de l’épreuve.

Le para natation en France :

Les clubs de la Fédération Française Handisport, FFH (qui dispose de la délégation pour leshandicaps physiques), de la Fédération Française de sport Adapté, FFSA (handicaps mentaux) et de la Fédération Française de Natation proposent des activités régulières et sont susceptibles de vous accueillir.

La FFH et la FFSA organisent des compétitions régulières, au niveau régional et national.

Contacts :

FF Handisport : Sami El Gueddari – natation@handisport.org / www.natation-handisport.org

FF Sport adapté : Aurélie Charasse – aurelie.charasse@ffsa.asso.fr

Handicaps concernés

  • Handicap orthopédique
  • Paraplégie et tétraplégie
  • Hémiplégie
  • Paralysie cérébrale
  • Handicap neurologique évolutif
  • Handicap neurologique d'origine
  • Handicap visuel
  • Handicap intellectuel
  • Ce sport est également ouvert, en compétition ou en loisirs, à d’autres types de handicaps qui ne sont pas concernés par les Jeux Paralympiques

Catégories ou compétitions

  • La classe est la combinaison d’une lettre et d’un nombre.

  • Le nombre :

    3 grands types de handicaps :
    • 1 à 10 : handicap physique
    • 11 à 13 : déficiences visuelles
    • 14 : déficiences intellectuelles

    + le chiffre est petit,
    + la perte fonctionnelle est importante.

  • La lettre :

    3 grandes catégories de style de nage
    • S pour les nages papillon, dos et crawl (qui privilégient la puissance des membres supérieurs)
    • Une classification spécifique en SB pour la brasse
    • Une classification SM pour les épreuves multi-nages.

    La catégorie S1 n’existe pas aux jeux paralympiques

  • Les catégories :

  • • S1-S10 / SB1-SB9 / SM1-SM10

    Handicaps physiques.
    Les courses peuvent opposer des nageurs dont les handicaps sont de nature très différentes, mais pour lesquels il est admis que la capacité de performance dans la nage considérée est comparable.

  • S/SB/SM11-13

    Handicaps visuels.
    11: les nageurs de cette catégorie sont non voyants ou disposent d’une acuité visuelle particulièrement restreinte, de telle façon qu’ils ne sauraient reconnaitre une lettre “E” de 15cm de côté, à 25cm de leur visage. Durant les courses, ces nageurs doivent porter des lunettes opaques, afin de mettre tous les compétiteurs en situation de vision occultée.
    12: les nageurs de cette catégorie ont une meilleure acuité visuelle que dans la catégorie B1 mais ils ne sauraient reconnaitre cette même lettre “E”, de 15cm de côté, à une distance de 4m. Par ailleurs, les nageurs dont le champ vsuel est inférieur à 10° sont dans cette catégorie, quelle que soit leur acuité visuelle.
    13: La catégorie B3 concerne les nageur(se)s dont le handicap visuel est le moins sévère, tout en étant suffisant pour être accepté par la règlementation internationale. Par ailleurs, les nageurs dont le champ vsuel est inférieur à 40° sont dans cette catégorie, quelle que soit leur acuité visuelle.

  • S/SB/SM14

    Handicaps intellectuels et psychiques.
    Le handicap intellectuels des nageurs de cette catégorie, obligatoirement détecté avant l’âge de 18 ans, est source de difficulté concernant l’apprentissage, la reproduction, la mémorisation d’une technique, ou encore le temps de réaction à un signal de départ, qui impactent la performance.

2020 1960

Années de présence aux Jeux Paralympiques

1960 Rome Italie
1964 Tokyo Japon
1968 Tel Aviv Israël
1972 Heidelberg Allemagne
1976 Toronto Canada
1980 Arnhem Pays-Bas
1984 Stoke-Mandeville Royaume-Uni
1988 Séoul Corée
1992 Barcelone Espagne
1996 Atlanta États-Unis
2000 Sydney Australie
2004 Athènes Grèce
2008 Pékin Chine
2012 Londres Royaume-Uni
2016 Rio Brésil
2020 Tokyo Japon

Fédération(s)