22 October 2019

Le nouveau visage de Paris 2024

Le Grand Rex a été, lundi 21 octobre 2019, le cadre majestueux du dévoilement du nouveau visage de Paris 2024. La médaille d’or, la flamme olympique et paralympique, la Marianne républicaine… en trois symboles, auxquels il convient de rajouter une police d’inspiration Arts déco., le comité d’organisation a tracé les lignes épurées d’un projet sportif et sociétal affirmé.

Cet emblème est le premier visage de l’histoire des Jeux.
Il traduit la volonté de Paris 2024 d’organiser des Jeux pour les gens et avec les gens.



L’emblème associe trois symboles iconiques, qui expriment les valeurs de Paris 2024 :
• La médaille d’or… le dépassement de soi par le sport, que l’on soit athlète de haut niveau ou sportif du quotidien.
• La flamme olympique et paralympique… l’énergie exceptionnelle des Jeux, qui rassemblent par-delà les frontières, les générations ; et nous invite à oser, à inventer de nouvelles façons de faire les Jeux.
• Marianne –une certaine image de la France et des valeurs : un mélange de générosité, d’audace et de créativité qui inspire nos Jeux.

La rencontre de ces trois symboles dessine le visage des Jeux de Paris 2024; un visage qui témoigne de l’ambition de créer des Jeux ouverts, participatifs, inclusifs. Paris 2024 veut en effet que les Jeux soient une grande fête partagée, contribuant à faire tomber les barrières entre le public et les athlètes.

Un symbole universel, pour la première fois, commun aux Jeux Olympiques et Paralympiques

Les Jeux Olympiques et Paralympiques forment un seul projet, porté par un emblème unique et une vision commune : le sport change les vies.



Les deux compétitions seront de fait organisées avec la même passion et la même détermination et la même préoccupation d’être utile à la société :
• En créant des opportunités pour un très grand nombre de personnes : 150 000 emplois mobilisés sur cinq ans, des milliers de marchés publiés…
• En contribuant à faire évoluer les regards sur le département le plus jeune de France, la Seine-Saint-Denis, et en y encourageant des solutions pour améliorer la vie des habitants. Les Jeux de Paris 2024 ont fait le choix fort de déployer la moitié de leurs épreuves dans ce département. Les seules infrastructures qui vont être créées pour les Jeux le seront en Seine-Saint-Denis, parce qu’ils seront utiles à la population après les Jeux : les Villages des athlètes et des Médias, transformés en écoquartiers et en logements, et le Centre Aquatique Olympique, mis à disposition de la population après les épreuves.
• En permettant de mettre plus de sport dans la société, pour éduquer, vivre en meilleure santé, faire changer les regards sur le handicap, partager des émotions ensemble, etc.